La discrimination envers les personnes obèses dès l’enfance !

La discrimination envers les personnes obèses dès l’enfance !
5 (100%) 2

 

Aujourd’hui, le surpoids est très mal perçu, comme il l’a indiqué Jean Trémolières « Notre société créée des obèses mais ne les supporte pas».
Malheureusement, dès notre enfance, de nombreux préjugés sont associés au surpoids et en particulier envers les personnes qui ont une silhouette en forme de pomme ou en poire. Avoir une telle silhouette signifie beaucoup de paresse, bêtise, laisser-aller, saleté, manque de contrôle de soi, laideur, pauvreté, négligence, faiblesse, etc.
Toutes ces idées reçues engendrent une discrimination des personnes en surpoids ou des personnes souffrent d’une accumulation importante de graisse. Cette discrimination est décodée généralement par des comportements négatifs comme : les moqueries, les commentaires déplaisants, les critiques.
Des études montrent que la discrimination commence dès le plus jeune âge, en effet, les enfants les plus gros sont régulièrement malmenés et surnommés par des termes comme «Bouboule», « Baleine ». Et si on essaye d’expliquer ces actes, on constate plusieurs facteurs qui participent à la construction de l’image type du gros. Par exemple, dans les histoires de littérature et du cinéma, souvent, les personnages méchants, vantards, rigolos, gloutons et les menteurs sont toujours obèses. Par contre, la minceur est associée à la beauté, la jeunesse, la vivacité, la richesse, l’intelligence et la maîtrise de soi. Les princesses sont toujours minces avec des traits fins, et à la fin de l’histoire le prince doit se marier toujours avec la jolie princesse mince et non pas avec la « grosse ».
Sans titre

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.